1. Accueil PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France
  2. >
  3. Musées des Hauts-de-France Musées des Hauts-de-France
  4. >
  5. Association PHER Association PHER

Association PHER

Sebourg (59)

COLLECTIONS
Combien d’heures les ménagères, les repasseuses, la sueur perlant sur le front, ont elles passé à faire disparaitre les faux plis sur les dentelles, les robes de baptême, chemises glacées et autres draps, serviettes et mouchoirs pour les rendre impeccables ? Il en est de même pour le forgeron qui, à coups de marteau répétés, réalise un fer à repasser. Que dire du fondeur qui manipule la fonte liquide à 1200 degrés ?
Faire revivre les activités de la vie quotidienne d’autrefois en liaison avec le fer à repasser, et faire connaitre ces petits métiers aujourd’hui disparus, c’est l’objectif que l’Association PHER Patrimoine Histoire et Étude du repassage s’est fixé.
PHER reçoit des groupes et assure des présentations commentées à propos de l’évolution et la transformation de ces objets, si différents d’un pays à l’autre. L’Association rencontre également des scolaires ou des résidents d’EHPAD, des clubs de Seniors, Académie du Temps Libre, clubs féminins ou municipaux, présente des expositions temporaires plus ou moins longues, pour faire connaitre cet objet, commun certes dans tous les ménages, mais qui a toute une histoire. De plus certains sont de véritables ouvres d’art.

Horaires

Ouverture

sur rendez-vous, toute l’année, sauf samedi dimanche (possible exceptionnellement)
Uniquement groupes

Tarifs

Tarif plein

3€

Tarif réduit

2,50€

Paiement

espèce ou chèque bancaire

Accessibilité

accessible tous publics et handicapés moteurs, 
 visites adaptées aux enfants
pas de chien (sauf chien guide de non voyant)

Langues parlées :

French
  • Lieu

  • CONTACT

  • Groupes

  • Le musée

  • Ressources

  • Lieu

    Adresse

    Association PHER
    8, rue des Censes d’en haut
    59990 Sebourg

    Adresse postale

    Conférence à la Salle Polyvalente
    3 rue des bourgeois
    59990 Sebourg

    Adresse postale

    8, rue des Censes d’en haut
    59990 Sebourg

    Stationnement

    parking autocars et voitures particulières
    place handicapée

  • CONTACT

    Téléphone

    03 27 26 54 09

    Courriel

    contact@pher.org
  • Groupes

    Adultes

    sur rendez-vous, jusque 100 personnes, plein tarif (chauffeur gratuit) 3€

    Scolaires

    2,50€

    Périscolaires

    2,50€

    Contact

    Jean Pierre Lenski 03 27 26 54 09

  • Le musée

    Dans le cadre de mes activités professionnelles au sein du Lycée Technique de Crespin dont j’étais Chef de Travaux, j’avais, entre autres, la responsabilité d’un département "Couture" où plus de 200 élèves préparaient différents CAP et BEP.
    Lors de la rentrée 1979, le Proviseur de l’Etablissement me suggère une exposition de fers à repasser en fin d’année scolaire. Un peu surpris parce je méconnaissais totalement le domaine, je décide de m’y atteler.
    Aidé par les professeurs de la spécialité, en parcourant de nombreuses brocantes, en visitant des musées Arts et Traditions, je découvre de multiples modèles sans en connaitre l’origine, l’usage, ni le mode d’emploi.
    Après plusieurs mois de recherches infructueuses, j’ai l’opportunité de rencontrer M. Achille Bayart à Roubaix, qui lui, possède une quantité impressionnante de fers anciens.
    Effectivement, ce chef d’entreprise dans la création de textiles nouveaux, avait la passion des fers. Il avait donné pour mission aux représentants de sa société qui voyageaient partout dans le monde, de rapporter des fers et la documentation qui s’y rapporte. Je découvre alors toutes sortes de fers de tous pays, de toutes époques et une montagne d’archives. Tout m’est alors décrit, explicité. Je suis fasciné par cet objet qui a une histoire si riche.
    C’est ainsi, qu’après accords, la première exposition de fers à repasser a lieu dans notre région, devant un public d’élèves et de parents ébahis. Les milieux académiques en font écho, la presse locale également.
    Une poignée de pressophiles anonymes du secteur (3) se font connaitre et nous créons, un an plus tard, l’Association PHER qui signifie "Patrimoine Histoire et Etude du Repassage". Nous nous efforçons alors de connaître l’origine du repassoir, sa provenance, son époque, la manière e s’en servir, son lieu de fabrication. La documentation fournie par M. Bayart nous aide beaucoup et nous permet de répondre à de nombreuses questions. Le bouche à oreille fonctionne, et nous sommes déjà sollicités par plusieurs villes et villages des environs pour exposer notre collection. C’est le début d’une grande aventure, les visiteurs curieux sont plus que surpris en écoutant nos commentaires.
    Nos week ends sont bien occupés. La presse relate toujours nos activités, et nous connaissons une certaine notoriété, le nombre d’adhérents augmente. Les chaînes de radio et télévision locales, puis nationales en perçoivent les échos. Un premier reportage (1999) nous est consacré dans l’émission du "13h de Jean Pierre Pernaut" sur TF1, puis c’est Antenne 2, et toutes les autres chaines, FR3 dans "Météo à la carte", France 5 dans l’émission "On n’est pas que des cobayes" (2014). En 2008, je suis interviewé par Laurent Ruquier pour Europe 1.
    Parallèlement, nous créons un bulletin adressé 3 fois par an à nos adhérents, les échanges sont constructifs, et riches de découvertes et font vivre ce document de liaison.
    Les déplacements sont de plus en plus fréquents, et nous amènent dans des villes et musées de plus en plus grands et de plus en plus loin (Congrès à Munich 1994) pour des expositions temporaires (Musée du Lin à Routot dans l’Eure en 1994 ), (Musée le Secq des Tournelles à Rouen en 1995), (Loches en 2000), ce qui nous oblige à concevoir notre propre matériel muséographique et pédagogique.
    *Nous exposons au Grand Palais à Paris(1993), à la Bibliothèque Forney à Paris également durant trois mois (1999).
    *En l’an 2000, nous organisons le Congrès Mondial des Collectionneurs de fers à repasser" à St Saulve (59), où nous recevrons plus de 220 collectionneurs venus de tous les pays.
    *Nous participons au Championnat National de Repassage "Le fer d ’or" organisé par la marque Philips (Nov. 2006).
    *aux Estivales Internationales du Chapeau à Caussade (83200) à plusieurs reprises.
    * Nous présentons les repassoirs anciens plusieurs années de suite au Salon des Antiquaires de Valenciennes, lors de Salons de Broderie (Flers de L’Orne), Couviges de dentellières (Valenciennes, Vaudelnay, Hondschotte…),
    Il va sans dire que nous recevons également des groupes à la Salle Polyvalente de Sebourg, et chaque fois, les commentaires étonnent et rappellent des souvenirs d’enfance à certains. Les écoles primaires, collèges et lycées professionnels sont intéressés par nos conférences et expositions (10 jours au Lycée de Auby en 1999).

    Forts de ce succès, nous avons souhaité élargir à tout ce qui a un rapport avec le repassage. Nous avons eu la chance de rencontrer la repasseuse de la Comédie Française et de visiter les ateliers de ce célèbre monument parisien, de pouvoir la recevoir afin qu’elle donne des leçons de repassage lors des expositions (dressage de fraises). Nous ne pouvions poursuivre et méconnaitre le travail du forgeron, sa manière de battre le fer et de transformer. En 2007, nous avons pu en rencontrer un qui a réalisé une merveille selon des techniques anciennes, et nous en avons tiré un film. De même pour la fonderie, nous nous sommes rapprochés d’une entreprise des Ardennes et d’un lycée technique (2009) qui pratiquait cette spécialité, et là encore, nous en avons fait un film.
    Le lavage nous motive aussi, parce que, avant de repasser, il faut laver : faire découvrir le lavage à la rivière jusqu’aux machines, le dur labeur des blanchisseuses qui travaillaient parfois toute la journée sans prendre le temps d’un repas de midi, il fallait laver, rincer, sécher, amidonner, tant de petits métiers aujourd’hui disparus ! C’est sans transition que nous sommes amenés à rencontrer une "repasseuse de fin" qui nous apprend le glaçage des cols, des plastrons rigides qui donnaient tant d’élégance à leur propriétaire, ainsi que le "paillage" (tuyautage à l’aide de pailles)des dentelles. Tout cela ne nous arrête pas, nous rencontrons plusieurs chapeliers qui nous font connaitre leurs instruments, nous apprennent les rudiments du métier, et ils nous cèdent du matériel.

    Difficile d’être concis devant tant d’expériences valorisantes liées à l’évolution des techniques, de la mode, et de ne pas continuer à leur donner vie. Maintenant nous sommes intégrés au sein de l’Association Proscitec

    Les collections

    L’ensemble de la collection représente de très nombreuses pièces de toutes les époques et de tous pays, des premiers temps jusqu’à nos jours, et dans les différents continents. Les matériaux, les formes, les sources d’énergie, la mode, ont fait évoluer cet objet que nous voulons faire découvrir.
    Les fers de métier, les fers de voyage, les fers d’enfants font bien sur partie des pièces de la collection, tout comme les instruments utilisés par le chapelier et la modiste.
    Outre ces pépites, ce sont aussi le matériel de lavage, du battoir à la machine électrique, l’amidon, le bleu les produits lessiviels qui peuvent être exposés et commentés, ainsi que les outils qu’utilisait le fondeur, ceux du chapelier (reconstitution d’un atelier), du tailleur, des fleurs en soie, les fers à billard, les fers à usage spécifique
    PHER possède son propre matériel muséographique, socles, mannequins, et présentoirs qui lui permettent d’exposer dans les hauts lieux touristiques, Musées, Bibliothèques, Offices de Tourisme, en toute autonomie.

  • Téléchargements

    Communication

En savoir plus