1. Accueil PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France
  2. >
  3. Musées des Hauts-de-France Musées des Hauts-de-France
  4. >
  5. Musée de Folklore Vie Frontalière de Mouscron Musée de Folklore Vie Frontalière de Mouscron

Musée de Folklore Vie Frontalière de Mouscron

Mouscron (BE)

Les nouvelles infrastructures, primées par plusieurs prix d’architecture tant en Belgique qu’au niveau européen, et les riches collections du Musée mises en valeur par une scénographie moderne vous emmèneront au gré de la vie transfrontalière, pour aller de découvertes en étonnements sur notre patrimoine picard !
Mouscron se développe de façon marquée au milieu du 19e siècle, grâce à l’industrialisation textile des villes du Nord de la France et à la migration massive d’ouvriers flamands. Ce brassage de populations a fait émerger une intéressante identité culturelle constituée de pluriels et de singularités.
Rassemblées depuis 1953, les collections évoquent la vie ouvrière (mobilier et objets domestiques, jeux traditionnels…), les métiers (des gagne-misère à l’artisan d’art, de l’agriculteur au tisserand, de l’ouvrier briquetier au brasseur …), les commerces dont les épiceries et les estaminets mais aussi la fraude tant pratiquée de part et d’autre de la frontière.
Les nombreuses traditions liées aux fêtes jalonnent les salles d’exposition car il est toujours reconnu que la population locale aime se divertir !

Horaires

Ouverture

Du mardi au vendredi : 10h - 18h
Samedi et dimanche : 14h - 18h
Horaire élargi pour les groupes sur réservation préalable

Fermeture

Fermé les jours fériés légaux belges

Tarifs

Tarif plein

5€

Tarif réduit

Seniors : 4€
Tarif réduit : 4€
Enfants / Étudiants : 2€
Ticket Famille (parents et enfants habitant sous le même toit) : 10€
Ticket combiné Musée et Centre Marlier : adulte 8€ / enfant 5€

Paiement

Paiement par carte bancaire possible

Accessibilité

Public à mobilité réduite
Public sourd et malentendant
Public aveugle et malvoyant
Public avec difficulté de compréhension

Accueil langue des signesDéficience auditiveDéficience motriceDéficience psychiqueDéficience visuelle

Langues parlées :

FrenchDutch
  • Lieu

  • Groupes

  • Le musée

  • Ressources

  • Lieu

    Adresse

    Musée de Folklore Vie Frontalière de Mouscron
    3-5, rue des Brasseurs
    7700 Mouscron

    Adresse postale

    3, rue des Brasseurs
    B 7700 Mouscron

    Stationnement

    Parking voitures gratuit : entrée contiguë au 3 rue du Luxembourg ou au 8 rue de la Station
    Dépose-minute pour les autocars devant le parvis du Musée (entrée parking rue de la Station uniquement)
    Le Musée et ses abords sont labellisés pour l’accueil des publics à besoins spécifiques
    Parking deux roues

    Comment venir ?

    En chemin de fer : la gare de Mouscron est desservie depuis Bruxelles, Namur, Anvers, Gand, Tournai, Lille et Tourcoing.
    En bus : nombreuses lignes desservies par TEC (Wallonie), De Lijn (Flandre), MWR-Ilevia (France). Demander un arrêt proche de la Grand-place de Mouscron

  • CONTACT

    Courriel

    musee.folklore@mouscron.be

    Site web du musée

  • Groupes

    Adultes

    Tarif groupe en fonction des activités souhaitées, minimum 10 personnes, sur réservation préalable

    Scolaires

    2€/enfant incluant l’animation

    Périscolaires

    Atelier de patrimoine : 5€ pour 2h30 d’animation, incluant la visite du Musée
    Adultes : 4€ + 20€ pour la prestation d’un guide (max 15 personnes, durée +/- 1h30)

    Contact

    musee.animation chez mouscron.be - +32(0)56/860.467

  • Le musée

    Maës LéonFondé par Léon Maes (1898-1956), greffier de justice et érudit local, le Musée de Folklore de la Ville de Mouscron ouvre en 1954 dans un ancien café, derrière l’Hôtel de Ville. Ancien site
    En 1980, il déménage dans la rue des Brasseurs, dans l’ancienne maison du directeur de l’école communale du Centre. Dans les pièces de la bâtisse carrée, les collections sont alors redéployées comme dans les cases d’un échiquier, sous la forme de reconstitutions, de dioramas mettant en situation tous ces témoins muets d’un passé révolu. Les donations se multiplient et le fonds sature vite l’espace. Progressivement certains services du musée doivent se délocaliser dans des locaux annexes.
    Le Décret sur la reconnaissance et le subventionnement des musées en Communauté française de Belgique appliqué en 2006, invite à une réflexion qui conduit la Conservatrice, Véronique Van de Voorde, à repenser le musée de fond en comble, du contenu au contenant et de redéfinir son positionnement dans son contexte géographique et linguistique. En 2008, le Musée de Folklore est reconnu par le Ministère de la Culture et cette labellisation ouvre de nouvelles et grandes perspectives ! Grâce au soutien de la Cellule architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, un concours public d’architecture européen est lancé en 2010 afin de repenser les infrastructures en fonction des normes et des besoins du Musée. Le groupement d’architectes V+/Projectiles, ainsi que Taktyk Landscape+Urbanism pour le paysage, remportent le marché et chapeautent les 5 phases de travaux menés depuis 2013 sur tout le périmètre de l’îlot culturel. La phase 1 concerne la construction des nouvelles infrastructures (1.556 m²), la rénovation du pavillon (115 m²) et l’aménagement du parvis / phase 2 : aménagement du jardin (6.490 m²) / phase 3 : scénographie « Vie frontalière » / phase 4 : rénovation de l’ancien bâtiment musée en Maison des animations du patrimoine (2020) / phase 5 : aménagement des abords (2021)

    Nouveau Musée

    Depuis septembre 2019, les collections d’ethnologie et les missions muséales se déploient dans un écrin d’architecture contemporaine, récompensé par une nomination au Mies van der Rohe Award 2019, le prix Ianchelevici 2019 pour l’intégration de sculpture monumentale dans le parement de façade, le Grand prix d’architecture de Wallonie 2019 dans la catégorie Reconstruction sur la ville.

    Les collections

    Léon Maes, qui lança la collecte et la mise en exposition du patrimoine mobilier et documentaire, entendait sauvegarder les traces d’un monde en voie de disparition, les bribes d’une culture rurale balayée par l’industrialisation fulgurante de la région. Son objectif était aussi identitaire (affirmer le caractère wallon de Mouscron, alors rattachée à la Flandre) et linguistique, d’où ses nombreux travaux sur le dialecte picard.
    Les collections du Musée s’élèvent en 2020 à :
    ♣ Objets et mobilier : 16.800 (inventaire informatisé finalisé à 85%)
    ♣ Collections sur support « papier » : 43.578 (affiches, photographies, publicités…)
    ♣ Témoignages : 7.170
    ♣ Ouvrages, livres : 12.637
    Les collections exposées dans le nouveau parcours scénographique "Vie frontalière" sont au nombre de 1.451. La sélection a été effectuée dans l’objectif de démontrer les particularités d’un territoire transfrontalier, d’une population brassée par trois cultures et en optant pour le choix de faire évoluer le musée de folklore vers un musée de société. L’exposition apporte plusieurs angles de médiations, avec un ancrage d’analyse contemporain et ouvert à la fois aux patrimoines matériel et immatériel.
    La scénographie cherche une juste voie entre exposition et interprétation, science et divertissement, contextualisation et neutralisation, entre l’écueil de théâtraliser la collection et de la montrer sans artifice. Les objets ne sont pas sacralisés mais ils sont savamment organisés et exposés afin qu’ils dialoguent sur des thématiques variées.
    Titre des différentes salles du parcours permanent "Vie frontalière" : Points de vue / Le passé rural / Migrations - mutations / Du tisserand à domicile à l’ouvrier en usine / Des objets et des mots / Modes et étiquette bourgeoise / Prémices de l’enseignement / Les richesses naturelles : l’eau, la terre, le bois / Petites mains, doigts agiles / Au p’tit boutique / Des remèdes populaires à l’officine / Fraudeurs et gabelous / Rendez-vous à l’estaminet / Du jeu au sport / Patrimoine vivant

  • Éditions et téléchargements du musée

En savoir plus

Présentation du Musée