1. Accueil PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France
  2. >
  3. Musées des Hauts-de-France Musées des Hauts-de-France
  4. >
  5. Musverre Musverre

Musverre

Sars-Poteries (59)

Lieu incontournable de la création verrière internationale, le MusVerre accueille, dans un écrin de pierre bleue au cœur du bocage avesnois, une prestigieuse collection d’œuvres contemporaines en verre, une des plus importantes d’Europe et présente de nombreux « bousillés », objets pleins de fantaisie et de couleurs créés par les verriers de Sars-Poteries jusqu’en 1937. Expositions, ateliers, stages animés par des artistes rythment l’année.

Logo Musée de France

Horaires

Ouverture

de 11h à 18h, tous les jours sauf les lundis

Fermeture

Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarifs

Tarif plein

6 €

En 2020, l’entrée est gratuite au MusVerre de 11h à 18h les dimanches :
4 octobre / 1er novembre / 6 décembre / 3 janvier

Tarif réduit

4 €

Langues parlées :

French
  • Lieu

  • CONTACT

  • Sur place

  • Le musée

  • Lieu

    Adresse

    Musverre
    76 rue du Général de Gaulle
    59216 Sars-Poteries

    Adresse postale

    76, rue du Général de Gaulle
    59216 Sars-Poterie

  • CONTACT

    Téléphone

    03 59 73 16 16

    Courriel

    musverre@lenord.fr
  • Sur place

    Services :

    • Boutique
  • Le musée

    Le nouveau bâtiment en chiffres
    Conçu par Raphaël Voinchet du cabinet W-Achitectures à Toulouse et les programmistes Zaborrski-Michalska, le MusVerre a été bâti sur le terrain de l’atelier du verre. Le chantier a démarré le 10 juin 2014, pour un coût de 14,9 millions d’euros, financé à hauteur de 2,25 millions par l’État. Le nouveau bâtiment se déploie sur plus de 3 400 m² dont 1 000 m² de surface d’exposition au lieu des 300 m2 de l’ancien musée. Les façades et la toiture du musée ont été recouvertes de pierres bleues du Hainaut, extraites à une trentaine de kilomètres du musée.
    Une étape dans la vie du musée
    Cinquante ans après sa création, le musée départemental du verre change de nom pour devenir le MusVerre. Les visiteurs sont ainsi invités dans un nouveau bâtiment destiné à jouer un rôle de « moteur culturel » au service du développement de l’Avesnois et à participer au rayonnement du département du Nord. Résolument tourné vers la création contemporaine, le MusVerre possède une des collections de verre les plus importantes d’Europe. Il présente 800 pièces de « bousillés », réalisés entre 1801 et 1937, 2000 pièces de production semi-industrielle et 750 œuvres de création contemporaine. Son architecture épurée laisse toute la place aux œuvres tandis que la diversité des ambiances des espaces d’exposition, reflète la spécificité des différentes collections. Sa situation renforce la synergie avec l’Atelier du verre, à proximité immédiate.

    Les collections

    Des collections rassemblées dans trois salles.
    Le parcours muséographique commence avec les œuvres du XIXe siècle. Dans la première, sont présentés environ 240 « bousillés » , objets créés par les verriers pour leur propre usage avec les restes de matière en fusion dans les creusets regroupés en fonction de leur usage et de leur fonctionnalité ; la vaisselle « à boire et à manger » ; les objets à caractère religieux ou rituel et les objets à caractère décoratif tels que pipes, cannes, porte-montre, boules de Noël, lampions, sujets animaliers…

    La salle 2 retrace la genèse du musée et le rôle de son fondateur Louis Mériaux. Quatre vitrines évoquent le premier symposium international du verre contemporain organisé à l’initiative de Louis Mériaux en 1982 et le Colloque Verre et Architecture en 1984. Une place particulière a été faite pour la glette ou palet de marelle et l’épi de faîtage dont le musée perpétue la tradition depuis 1999.

    Les œuvres qui sont exposées dans la troisième salle ont été réalisées par des artistes internationaux des années 80 et témoignent du renouveau de la création en verre dans le sillage du mouvement Studio Glass.

    Dans les pièces de plain-pied avec le jardin sont présentées des œuvres contemporaines sur quatre socles-rubans. Sur le premier sont présentées des œuvres de Jean-Pierre Umbdenstock, Perrin & Perrin, Jirina Zertova, Wilken Skurk, Renato Santarossa, Howard Ben Tre ou encore Colin Reid. Le deuxième socle a pour thème la mémoire et le temps. Le visiteur peut découvrir « La Robe » de Karen Lamonte (Etats-Unis), une œuvre de Joan Crous (Espagne) et une installation de Matei Negreanu. L’opposition entre légèreté et massivité, transparence et opacité, vide et plein est le thème du troisième socle. La pureté de Bert Frijns, par exemple, s’oppose à la puissance expressive d’Ann Wolff . Sur le quatrième socle sont rassemblées des pièces de Stanislav Libensky et Jaroslava Brychtova (République tchèque). La vitrine au fond de la salle réunit des œuvres qui offrent au visiteur des jeux de couleurs et de matières, de transparence et d’opacité dont deux œuvres d’Udo Zembock (Allemagne).

En savoir plus

L'AGENDA