1. Accueil PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France PROSCITEC - Musées des Hauts-de-France
  2. >
  3. Musées des Hauts-de-France Musées des Hauts-de-France
  4. >
  5. TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles

TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles

Tournai (BE)

TAMAT est un musée de renom, abritant des collections de tapisseries et arts textiles qui lui appartiennent ou sont propriété soit de la fédération Wallonie-Bruxelles, soit de la Province de Hainaut ou de la Ville de Tournai. Outre conserver celles-ci, TAMAT a d’autres missions : la valorisation des œuvres, la recherche scientifique, la restauration, la diffusion par l’organisation d’expositions thématiques, la médiation pour et avec tout type de publics, et même la recherche artistique.

Horaires

Ouverture

À partir du 1er juillet
De 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
À partir du 1er novembre
De 09h30 à 12h et de 14h à 17h

Fermeture

À partir du 1er juillet
Fermeture hebdomadaire le mardi
À partir du 1er novembre
Fermeture le mardi et le dimanche matin
Fermetures exceptionnelles 2020 :
- 14/9
- 1/11
- 25/12
- 26/12

Tarifs

Tarif plein

5 euros

Tarif réduit

4 euros ( seniors )
1,25 euros (18-25 ans - Étudiants - Professeurs - PMR - Demandeurs d’emploi - Article 27 )
Gratuité :
- moins de 18 ans
- Museum Pass
- Carte "ICOM"
- Carte "Amis des musées tournaisiens"
- Carte "Guide Tournai"
- 1er dimanche du mois

Langues parlées :

French
  • Lieu

  • CONTACT

  • Le musée

  • Lieu

    Adresse

    TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles
    9, place de la Reine Astrid
    7500 Tournai

    Adresse postale

    TAMAT
    Place Reine Astrid
    7500 Tournai
    Belgique

  • CONTACT

  • Le musée

    TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, abrite des collections de tapisseries et arts textiles qui lui appartiennent ou sont propriété soit de la Fédération Wallonie-Bruxelles, soit de la Province de Hainaut ou encore de la Ville de Tournai. Outre conserver celles-ci, TAMAT a bien d’autres missions : la valorisation, la recherche scientifique, la restauration, la diffusion, la médiation et même la recherche artistique. Ce dernier aspect a depuis toujours été un des fondements de l’institution : huit artistes bénéficient chaque année d’une bourse pour réaliser leurs recherches artistiques. Un atelier leur est mis à disposition et chaque semaine ils peuvent compter sur l’accompagnement professionnel de deux conseillers artistiques.
    La diffusion comprend l’organisation d’expositions, la médiation ambitionne une offre pour et une relation avec tous types de public, et le centre d’études et de recherche est au cœur même de l’activité scientifique de TAMAT. Des collaborations et des partenariats avec des institutions similaires font naître des synergies porteuses de projets. Le terreau tournaisien est fertile et les opportunités n’y manquent pas, mais le musée aspire aussi à des ambitions d’échelle nationale et internationale.

    Les collections

    Fleuron des collections d’art de la Ville de Tournai, une série de 10 tapisseries anciennes évoquent l’activité de la lisse aux XVe et XVIe siècles.
    Exécutées à Tournai, centre lissier alors florissant, elles illustrent l’évolution esthétique, du gothique à la renaissance, au travers de thèmes chevaleresques, historiques, allégoriques et bibliques. Ces pièces témoignent du savoir-faire exceptionnel des liciers et de la notoriété des ateliers tournaisiens, tenant autant à une clientèle seigneuriale, laïque ou ecclésiastique, soucieuse de manifester son goût du luxe, sa richesse et sa puissance, qu’au sens commercial de marchands spécialisés en ce domaine.
    Suite au déclin de la tapisserie dès la fin du 18e siècle, ce n’est qu’au 20e siècle que se manifeste un intérêt ravivé pour l’art de la lisse. Les années 1930 voient se manifester une certaine renaissance de cet art décoratif et monumental, sans pour autant de renouvellement dans les formes et la technique de la lisse.
    Tournai devient dans l’immédiat après-guerre, le siège de la rénovation de la tapisserie en Belgique.
    Les collections évoquent ce renouveau au travers des tapisseries de « Forces murales » et de ses trois artistes, ainsi que de Michel Holyman. Entre 1950 et 1980, de nombreux artistes produisent des cartons de tapisserie suivant un style et une expressivité qui leur est propres. L’art de la lisse oscille entre classicisme de facture et renouvellement dans ses formes et ses moyens d’expression suivant les courants artistiques de l’époque.
    La tapisserie de lisse connaît de profondes métamorphoses dès les années 1970 et des mutations sans précédent dans ses formes, ses couleurs, ses matières et textures, sa « muralité ». De manière expérimentale, les créateurs explorent la voie d’autres matériaux : câbles, cordages, sisal et autres fibres végétales, noeuds, torsions, pour aboutir à des structures tridimensionnelles et monumentales.
    Les créateurs mènent leur démarche dans un esprit expérimental, suivant une thématique qu’ils développent de manière originale, en référence à la mémoire, au temps, à la nature et l’écologie, à la dégradation et l’aspect éphémère….
    Les collections présentées à TAMAT illustrent, au-delà des démarches propres à chaque créateur, le renouvellement de l’art textile, dans toute sa richesse et sa diversité d’écritures.

En savoir plus

L'AGENDA