Accueil > Musées > Familistère de Guise > Spectacle au théâtre

exposition-de-malerne-a-marigaux-facteurs-d-instruments-a-vent-de-1935-a-nos-614 Spectacle au théâtre: - , at the

« Prononcez FENANOQ »300

GEO: (49.904198915738135),3.6256814002990727

Samedi 10 juillet

Spectacle au théâtre

Spectacle

Familistère de Guise - Guise

  • Vie quotidienne et Traditions

« Prononcez FENANOQ »

Dans le cadre du festival « Eclectic campagne » organisé par la « Chambre d’eau » (Le Favril-59), le théâtre du Familistère accueille le spectacle
Une plongée dans la langue française pour bousculer les codes. Une approche poétique, politique, numérique, érotique et humoristique !

Créé au Festival d’Avignon pour les Sujets à vifs, FénanOQ est une chorégraphie locutoire qui se joue des codes sémantiques pour en jouir, travaille au corps la langue, la met en mouvement et révèle qu’elle est enjeu poétique, jeu politique et qu’Eros est à l’affût.
Performeuse, chorégraphe, autrice, Cécile Proust travaille sur le genre et les féminismes. Pour prononcer fenanOQ, elle plonge dans la langue française masculinisée depuis le 17ème, travaille au corps les graphies transgenrées, met la langue en mouvement, fait valser les binarités, tranche les mots par la verticale. Et n’oublie pas pour autant le corps et ses portées luxuriantes.
Poète, metteur en scène, Pierre Fourny travaille le corps des lettres et conçoit des logiciels fantasques. Au sein de ce projet, il dessine une nouvelle police de caractères rythmés par les ronds et les droites d’un code numérique. Pour lui, les mots se coupent à l’horizontale et génèrent, à 2 mi-mots, des assemblages poétiques.
Ensemble et chacun·e avec ses outils, Pierre Fourny et Cécile Proust construisent et déconstruisent une langue en chantier comme leur espace. À lui la langue poétique et numérique, à elle la langue politique et les inventions d’un langage épicène, qui ne néglige ni l’humour ni la portée érotique. À lui la présence douce et la construction de l’espace, à elle l’énergie et la construction du discours. Ensemble elles révèlent leur passé et confirment que le personnel est politique et poétique.

Création et interprétation : Cécile Proust et Pierre Fourny / Textes : Cécile Proust / Création sonore et vidéo : Jacques Hoepffner / Collaboration artistique : Pascal Queneau / Travail vocal : Dalila Katir, Marie-Pascale Dubé / Texte enregistré : manifeste d’enseignant·es publié le 7 novembre 2017 dans Slate, initié par Éliane Viennot.

La Chambre d’eau est un lieu de résidences d’artistes pluridisciplinaire implanté au Favril, en Avesnois, dans la Région des Hauts-de-France, qui soutient la création contemporaine et s’attache au développement culturel des territoires ruraux. Du 21 au 23 mai 2021, La Chambre d’eau présente le festival Éclectic campagne(s). Lové au cœur du bocage avesnois, le festival croisera de nombreuses propositions artistiques au cœur des enjeux du monde contemporain et des questions qui le traversent. Ce festival interrogera cette année la question des métamorphoses, celles des territoires, des sociétés, des pratiques, de la matière et de chacun d’entre nous. Une attention particulière sera portée à la dynamique des flux, des frontières physiques et mentales dans leurs représentations politiques et poétiques. Ces thématiques permettront d’orienter notre perception et notre analyse d’un monde en mutation permanente.

Langues parlées :

French

Horaires

à 17h30

Accès

Durée : 40 minutes

Tarifs

Gratuit

Contact

Réservation